Forum de discussion
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Perroquet Noir ou Petit Vasa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
coralline



Messages : 35
Date d'inscription : 20/04/2010
Localisation : montréal

MessageSujet: Le Perroquet Noir ou Petit Vasa   Sam 24 Avr - 17:50

quelques-un de vous m'on demander de parler un peu de mon petit vasa. je ne voulai pas être le premier à casser la glace dans ce section, mais j'ai fini d'écrire alors je vais le poster. j'ai aussi inclu le grand vasa pour comparer. j'espère que je l'ai bien écrit. Embarassed

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Certains détails que je vais discuter ici sont partagés par les deux espèces du genre, tandis que d'autre son spécifique au Petit Vasa ou au Grand Vasa. S'il-vous-plait comprennez que certains informations sont des observations et pas necessairement des faits. Il n'y à pas encore énormément d'information que j'ai pu trouver concernant ces oiseaux, et on a souvent juste les observations des autres. Que l'information présenté soit un fait ou anecdotal, j'espère que vous allez être interessé par ce que j'ai pu apprendre durant mes recherche et en discutant avec des personnes qui vivent avec des Grand Vasas.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

I. Le Genre Coracopsis

Le genre Coracopsis est composé de deux espèces, le Perroquet Vasa/Grand Vasa (Coracopsis vasa) et le Perroquet Noir/Petit Vasa (Coracopsis nigra). Ces perroquets sont endémique à l'Ile de Madagascar et aux Iles Comores et Seychelles.

Il y a quatre sous-espèces de Petit Vasa, qui diffèrent légèrement en taille et en couleur, en moyenne 12-13.5 pouces de long avec un plumage prédominant gris foncé/noir avec des reflects bleuté dans les rémiges primaires, sur le croupion et a la base des plumes de queue. Deux de ces sous-espèce vivent sur l'Ile de Madagascar, le nominat Coracopsis n. nigra vie dans l'est et le C. n. libs vie dans l'ouest. Un des sous-espèce, le C. n. sibilans, trouve résidence dans l'Archipel des Comores, spécifiquement les iles de Ngazidja (Grand Comore) and Ndzuwani (Anjouan). Finalement, il y a le C. n. barkleyi, le Perroquet Noir du Praslin, qui occupe le Praslin, un des iles de Seychelles. Ce dernier est le membre le plus menacé de son genre, avec un population estimé de 60-70 individus et est défois classifié comme son propre espèce.

Le mot coracopsis signifit "comme une corneille" en Grecque et il est assez évident que ce nom porte une référence au plumage sombre des Vasas. Mais, je pense que le vol de ces perroquets aura pu jouer un rôle aussi. Le vol est semblable aux corneilles dans le respect que les battement d'ailes peuvent être lent, c'est dure à décrire.

II. Voler et Sauter

Je vais faire de mon mieux pour décrire le vol comme je le voit, mais ce n'est pas facile. Même après avoir lu les témoignages d'autre personnes, je n'étai pas préparé. Regarder un des ces oiseaux voler, c'est à couper le souffle. Voici quelques de mes observations et ce que j'ai pu rechercher.

Premièrement, les ailes et la queue sont grand relative au corps. En regardant mon Vasa, quand la queue s'ouvre en évantaille ce n'est pas plat comme un Gris d'Afrique, par example, mais forme plûtot un arc. La queue peut virer vers le haut pour former un 90° avec le corps. Je n'ai jamais vu mon Vasa faire de plongée, mais ce mobilité de queue peut être utilisé pour faire ce genre de manoeuvre. Le Grand Vasa peut faire de la plongée comme une rapace et il utilise ce movement de queue en l'ouvrant en évantail pour le propulser horizontalement à la fin de sa descente. Le Grand Vasa est reporté de faire de la prédation sur des petits mammifères, lézards et oiseaux pour supplémenter sa diète durant certains temps de l'année. Il utilise cet agilité pour la chase.

Je ne sais pas si les Petits Vasas font de la plongée, à ce que j'ai pu trouver, cet espèce ne fait pas de chase à l'état sauvage. Mais, ils ont quand même la même mobilité dans la queue. Alors, peut-être ils font de la plongée et c'est juste que je ne l'ai jamais vu, peut-être ils utilisent ces maneouvres pour échapper aux prédateurs. Ou, peut-être il y a un temps dans leur évolution où ils faisaient de la prédation mais il ne le font plus ou c'est juste car ce n'est pa encore documenté. Je n'ai pas encore trouvé la réponse, mais le bec du Petit Vasa est fin et pas très tranchant, j'ai bien de la misère à l'imaginer en train de déchirer de la chair.

Le queue du Vasa peut parfois le deséquilibrer, ça peut leur donner un petit aire maladroit. Quand mon Vasa prend son bain, elle devient si excité qu'elle monte sa queue et elle à l'aire de tomber par en avant.

Les Coracopsis peuvent voler sur place et voler par en arrière. Je l'ai vu avec mes propres yeux, j'avai de la misère à le croire avant. Le meilleur que je peut le décrire, c'est d'imaginer un oiseau attaché à un bungee. L'oiseau saute par en avant et retourne à son perchoir sans virer de bord. C'est incroyable.

Ces oiseaux sont aussi très agile sur l'aile. Mon Vasa peut faire des petits cercles dans mon salon sans arrêter, sans rater un tour. Ceci est assez surprenant en considérant que sa taile est de environ 300g avec un enverglure d'environ 24 pouces et que mon salon n'est pas énorme. Comme mentionné avant, les battements d'aile semble lent et sans effort. Les Vasas font souvent très peur au perroquets résident dans le début, vu que leut vol peut ressembler à une rapace. C'était le cas ici, mais ils se sont habitué assez vite.

Il ne faut jamais prendre un oiseau dehors sans harnais, et ceci est especiallement vrai pour un Vasa. Même avec les ailes taillés, ils peuvent voler. C'est un peu plus labourieux pour eux, mais ils on une grande surface de vol pour leur taille et certains peuvent voler sans perdre l'altitude et même maneouvrer entre des portes entre-ouverte avec une taille complète de toutes les primaires, selon un témoignage.

Le Vasa saute comme un bec droit. Ils on des longues jambes. La mienne va sauter d'un perchoir à l'autre comme un pinson, elle sautera de branche à branche pour atteindre le haut de son arbre au lieu de voler. Ce sautage est défois confondu avec la nervosité, mais ce n'est pas toujours le cas. Je suis chanceuse d'avoir pu discuter avec des personnes qui étaient familier avec ce comportement, sinon j'aurai peut-être eu la mauvaise impression d'elle. Elle n'est pas nerveuse du tout, c'est actuellement un oiseau très rusé et très curieux et rien ne la faze, mais je vois comment quelqu'un qui ne la connai pas aura peut-être la mauvaise impression d'elle.

La nervosité dans le Grand Vasa semble avoir un possible lien avec le protéin. Un témoigne à remarqué qu'il y a un changement notable dans le comportement de son perroquet quand il ne reçoit pas assez de protéin animal, espécialement durant certains temps de l'année. Ce manque de protéin peut même inciter de l'aggression, ce qui n'est pas typique pour cet espèce. Il y a aussi des témoignages de Grand Vasas qui chasent des plus petits oiseaux dans la maison.

III. La Reproduction Selon les Coracopsis

Le Grand Vasa et le Petit Vasa possèdent un attribut qui n'est pas partagé avec aucun Psittacidée connu de ce jour, les organes reproductives sont réminiscent de ceux des reptiles. Le mâle possède un hemi-penis qui sera évertit durant la saison des amours et qui peut joigner le couple ensemble pour jusqu'à 45 minutes durant la copulation.

Le mâle est dit d'avoir un certain controle sur son organe, un témoignage avec un Grand Vasa nous dit que son perroquet sort son phallus le matin quand il dit bonjour en réveillant. Le cloaque de la femelle peut aussi changer durant la saison des amours. Celle de ma fille a enflé, j'estime que c'était environ 3-4x la taille habituelle. Aussi, durant ce temps, il y avait de l'éversion lorsequ'elle déféquait. Cela a été noter chez ces oiseaux et n'est pas inquiètant et ne doit pas être confondu avec un prolaspe.

La couleur et la texture du plumage et du bec changent avec les saisons. Ceci suit un rythme relié à la reproduction, mais j'irai plus en détail plus loin.

Les Grand Vasas pratiquent un système reproductive qui est très rare chez les oiseaux, la polyandrie coopérative simultanée. C'est le même system que pratique l'Éclectus, qui est le seul autre Psittacidée connu d'utiliser ce système. La femelle est dominant sur le mâle et elle a plusieurs partenaires. Le mâle, lui aussi, peuvent copuler avec et prendre soin de plusieurs femelles selon un documentation. Ils ne font aucun lien de pair et depuis que la femelle peut avoir plusieurs males par saison, les bébés dans une couvée ont la potentiel d'avoir une differente parenté. Il est aussi observé que les Vasas font une essaye de nichée par année, même si la première est ratée. Le même est dit en captivité, même si les bébé sont sortit pour nourrir à la main.

Depuis que cet espèce à évoluer séparement et dans un écosystème fermé, c'est un theorié que ce système aide à prevenir trop de cosanguinité. Imagine une population fermée où les oiseaux formait des liens de paire et mettait toujours le même combinaison de genes sur ce monde à chaque saison. Leur système aide à diversifier ces genes et même si deux oiseaux de la même nichée se retrouve ensemble par hazard, il y a des chances qu'ils ne sont que "demi-frères" et l'union ne sera pas permanant. Un autre avantage est qu'il y a le compétition de sperm après la copulation, qui aide à assurer une meilleur génétique car c'est le sperm le plus fort qui fécond et il y à le sperm de plusieurs mâles dans la course.

Pour le Petit Vasa, je ne sais pas si les même règles s'appliquent. C'est très dûr de trouver de l'information sur eux à l'état sauvage. Selon un éleveur, ils peuvent être gardé en volière ensemble dans un groupe mais c'est recommandé de séparer les paires durant le temps de reproduction pour que les oiseaux vont au nid. L'éleveur dit que le femelle n'est pas aggressive envers le mâle et que les oiseaux se touchent très rarement et ne forme pas de lien proche et affectueux. Est-ce que le Petit Vasa pratique le même system que les Grand Vasa et c'est juste mal documenté? Je n'ai pas encore eu de réponse, mais il semble assez claire que la femelle est moin rough que celle du Grand Vasa.

La femelle est souvent plus grand que le mâle et c'est elle qui chante pour attirer les mâles. Elle va chanter sans cesse pour les inciter à le nourrir et pour qu'ils l'accouplent. Le femlle Grand Vasa va parfois participer en fausses accouplements où il n'y à pas d'union, pour soliciter de la nourriture d'un mâle. C'est aussi la femelle Grand Vasa qui est le plus coloré. Elle va perdre les plumes de sa tête et la peau deviendra jaune durant la saison des amours. Ceci n'est pas vu chez le Petit Vasa, mais on y voit parfois de la peau jaune en dessous du bec. La peau du mâle changera aussi et le mâle Grand Vasa peut parfois perdre quelques plumes de la tête, mais rien à comparer avec la femelle.

Ces oiseau sont réputés d'être très sage vocalement durant l'année avec l'exception de la period des amours. Le Petit Vasa a un chante plus mélodieux que le Grand Vasa. Durant le temps de la reproduction, les femelles deviennent des vériable sirènes et peuvent faire beaucoup de bruit. Les mâles sont aussi plus vocale durant ce temps.

C'est un oiseau qui ne fait pas de térritoire, avec l'exception de la femelle et son nid. Pour les Grand Vasas, les mâles se tiennent en groupe tandis que les femelles sont plûtot solitaire. Pas pu trouver si le même est vraie pour le Petit Vasa. Pour ce raison, un Vasa à parfois l'air niaseux quand il est confronté avec un autre perroquet. Il ne connai pas le concept de la térritorialité. Dans le début, mon Gris chargeait mon Vasa, et la fille ne battait même pas un oeil. Seulement rendu à la dernière seconde elle sautait au lieu de ce laisser faire mordre.

Les oeufs du Petit Vasa écloent apres 14-18 jours, l'incubation la plus courte chez toutes les Psittacidées. Les oeufs sont souvent enterrés dans la matière de nidification. Les bébés grandissent très rapidement et prennent leur premier envol vers 35-42 jours. Les bébés Grand Vasa, comme les Cacatoès, sont né avec le bec dûre. Je n'ai pas pu trouver si cela est vraie pour les Petits Vasas aussi, mais c'est une possibilité.

Le Perroquet Noir n'est pas vraiment disponible comme oiseau de companie élevé à la main en Nord Amerique, mais on peut trouver le Grand Vasa. Ce dernier grandit très vite aussi et peut manger l'équivalent de trois Aras Chloroptère du même age par repas durant son sevrage. C'est un oiseau qui pèse entre 450g-550g adulte.

La femelle ne quittent pas le nid durant le temps de l'incubation à temps que les jeunes quittent, avec l'exception de sortir sur un branche proche de son trou pour chanter si un mâle ne vien pas assez vite pour son goût. La femelle ne mange pas d'elle même durant le temps de la reproduction, les mâles founissent tout. En nourrissant la femelle, le mâle Grand Vasa allonge son coup d'un mouvement brusque, presque comme s'il avait peur d'elle. Ceci peut parfois être confondu avec de l'aggressivité si le perroquet le fait envers son humain.

En captivité, une femelle Grand Vasa peut tuer un mâle en l'épuissant. Même si on peut avoir des résultat avec un membre de chaque sexe, il est préférable de les gardé en trios, au minumum, si on veut les reproduire.

IV. Charactéristiques et les Différences Physique Comparé aux autre Psittacidées

Le plumage d'un Coracopsis devraient être doux comme celle d'un Cacatoès, mais elle ne possèdent pas de duvet poudreux. Avant de tomber pour la mue, les plumes peuvent désagrader et devenir ternes. Ceci est normal et devrai pas être confondu avec un problème de santé ou le sur-toilettage des plumes. J'ai observé ça notament sur les plumes de la tête de mon Vasa, les plumes deviennent une fraction de leur taille originale, celles du corps auront un allure un peu mal-peigné. Les plumes autour des yeux deviennent très fine pour donner l'allure d'un masque. Ceci est aussi observé avec les Grand Vasas.

Le Grand et le Petit Vasa sont les seuls perroquet où le mâle possède un hemi-penis, mais ceci a été discuter plus haut. Les deux espèces on tendance a être actif le soir quand la lune est clair.

C'est aussi noter parmis plusieurs que les Vasas muent rapidement. Ma fille peut perdre 4-6 rémiges primaires sur un espace de quelques jours et perd ses plumes de queue aussi rapidement. C'est épouventable combien de plumes elle perd en même temps. Ça peut être inquiêtant pour une personne non-avertit de voir tellement de plumes au fond de la cage à la fin de la journée, mais après avoir discuter avec plusieurs, ça semble être le norme.

Et si vous pensez que tout ça est interessant, leur plumage à aussi un autre attribut spécial, les femelles peuvent changer de couleur sans muer. Ce n'est pas sûre exactement comment ça arrive, mais une très bonne théorie est qu'il y a un changement chimique de l'huile de la glande uropygienne. Ce qui a bien de l'allure, car en observant ma fille durant ce temps, elle à l'air d'avoir une couche d'huile à moteur sur ses plumes, sans voir l'air grasseux je parle juste de la couleur. La plume n'a pas vraiment l'air d'avoir changé brune, mais c'est plûtot une nuance de ce que j'ai pu observer.

Une chose que j'ai remarqué chez ma fille, que je n'ai pas encore trouver en documantation, ni été observé par mes contactes, c'est que durant la saison de la reproduction elle à deux petites nodules dépourvu de plumes juste à coté de ses narines. Celle-ci sont très uniformes, symmétriques et partent avec les saisons. Alors selon moi, c'est logique d'assumer que c'est un autre changement relié aux hormones.

Contrairement aux autres perroquets, les glandes salivaire sont situés plus haut dans la gorge. C'est alors normal qu'un Vasa aura la bouche humide, qu'il peut baver, ou qu'il pourra avoir de la mauvaise haleine. C'est même charactéristique peuvent signifier un infection chez d'autre perroquets.

Le bec, le cire du bec et les cercles occulaires peuvent aussi changer de couleur. Ceci est dû à une redistribution de la mélanine et peut être dû aux hormones. Le bec de Petit Vasa change graduellement de gris à beige en approchant le saison des amours, le même est observé chez le Grand Vasa. Le cire du bec du Petit Vasa mâle devient noir, mais celle de la femelle ne change pas, selon un éleveur. La couleur peut aussi changer d'un jour à l'autre, mais pas de façon aussi dramatique. Durant la saison de reproduction, le bec de ma fille perd tout son mélanine, je peut voire les veines et tout dans son bec. C'est très impressionant.

Les Vasas ont des longs cous relative à leur corps, comparativement aux autres perroquets. Ça peut leur donner une allure de pigeon. Les Petits Vasas on aussi une petite tête relative au corps, celle de ma fille n'est pas beaucoup plus gros que la tête d'un Youyou sur un corps d'environ la taille d'un Goffin. Quand elle mange des morceaux de banane, elle va parfois accoter la nourriture sur son cou pour le rentrer dans son bec. C'est un peu dûre à expliquer.

Un autre chose avec les Vasas, Grand et Petits, ils adore prendre des bain de terre. Ils adorent aussi des bains de soleil, ils ouvrent grand leurs ailes et leurs queues et se mettent dans des drôle de positions pour profiter au max. Ils adorent se baigner dans l'eau aussi. Ces oiseaux sont réputé de ne pas faire de toilettage mutuel.

Les cercles occulaire sont défois gris et défois beige. Dans les photos pris dans la nature ou dans celle où les oiseaux sont logés dehors, j'ai remarqué que les cercles semble devenir beaucoup plus foncé que j'ai pu observer avec ma fille. C'est un supposition que les rayons du soleil jouent un rôle. Les Poicephalus que j'ai pu observer au Zoo Icare et celles dans des photos pris dans la nature, avaient tous les cercles occulaires très foncés, presque noir. Même chose pour certains Conures Jendaya observé par un éleveur qui logeait ses oiseaux dehors. Je n'ai vraiment aucun idée de la vraie raison, mais l'exposition au soleil joue peut-être un rôle. Ça sera un bon topique pour un autre discussion.

V. Le Petit Vasa comme Oiseau de Companie

Ici, je n'ai réelement aucun information concernant le Petit Vasa apart mon propre expérience avec mon oiseau. Comme animal de companie, le mâle Grand Vasa est le sexe de choix pour la plupart de monde. Ça ne veut pas dire que les femelles ne font pas de bonne compagnon, juste qu'elles ont tendances à être un peu plus rough durant la saison des amours.

Je trouve que c'est un oiseau extrèmement intélligent et rusé et très apte à réssoudre des problèmes. Mais ma fille est aussi de provenance sauvage, alors elle est plus débrouillard qu'un oiseau né en captivité et élevé par des humains. Elle a un certain je ne sais quoi qui vient seulement avec l'expérience, des "street smarts" si on veut le dire de même. Je pense que le même peut-être dit pour la plupart d'oiseau prélevé de la nature, ils sont différents, je ne sais pas comment le dire.

C'est un oiseau qui est très indépendant, mais encore est-ce plus dû à son passée ou à un trait de son espèce. Peut-être un mélange des deux. Elle va venir me voire pour piquer de la nourriture, sinon elle ne vien pas proche d'elle même. Mais si je la demande de venir sur la main elle viendra, si ça ne lui tente pas de rester elle sautera. Parfois elle aime avoir des petits calins et des petits gratouilles sur la tête. Je ne la force pas du tout, mais elle n'a jamais encore été c'elle qui va initier un contact physique, mais elle ne refuse pas non plus. On va défois jouer des jeux de chantage ensemble.

Durant la saison de reproduction , elle me rend à bout de mes nerfs en chantant, mais je l'adore quand même. Elle va faire des cris de liaison quand je quitte la piece mais pas durant le reste de l'année. Elle n'a pas encore changé de charactère durant ce temps, avec l'exception d'être plus vocale et un petit peu plus sociable. Elle ne devient pas territoriale, mais c'est peut-être car elle n'a pas fait de nid ou peut-être car les femelles Petit Vasas ne sont pas aussi territorial que les Grands durant ce temps. Elle n'a pas encore cherché à faire de nid ici, mais elle à pondu dans un autre place qu'elle était avant.

Elle ne dérange pas les autre oiseaux du tout, et elle semble en train de tisser un amitié avec un de mes Gris. Elle ne gruge pas du tout, apart le balsa en période de reproduction. Son bec n'est pas assez fort pour détruire le bois dur. Mais elle adore détruire du papier et les feuilles de palmier durant l'année longue. Des personnes avec des Grands Vasa ont aussi remarqué que leur oiseaux ne grugent quaisement pas avec l'exception de la périod de reprduction, mais eux ils peuvent rendre le bois plus dur en échardes.

On à fait beaucoup de progrès ensemble, plus que j'aurai pu imaginer. Je peux la sortir avec un harnais et je peut limer ses griffes sans le contentionner. Je suis très fière d'elle et je le considère un énorme privilège d'avoir mérité ce genre de confiance. Je ne sais pas vraiment comment plus décrire notre relation, mais c'est de vivre avec un oiseau sauvage qui apprend à me faire confiance, c'est quelque chose d'autre de très spécial.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

j'espère que ce n'était pas trop long et j'espère que je n'ai rien oublié et que je peut trouver les réponses à mes questions mainenant que j'ai plus de temps sur l'ordinateur.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fandeparrot

avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 21/04/2010
Localisation : France, Pays de la Loire

MessageSujet: Re: Le Perroquet Noir ou Petit Vasa   Ven 30 Avr - 16:33

Oh merci beaucoup d'avoir pris le temps de donner toutes ces infos sur le vasa! Very Happy

Ca fait toujours plaisir d'avoir l'expérience des détenteurs! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isa

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Le Perroquet Noir ou Petit Vasa   Sam 8 Mai - 14:00

Très belle présentation de cette espèce. Vraiment très complet enrichi de vos observations personnelles. Merci pour cette intervention de qualité, ce fut très intéressant à lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Perroquet Noir ou Petit Vasa   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Perroquet Noir ou Petit Vasa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit perroquet noir
» Petit perroquet noir
» Rudy petit chiot noir cherche une nouvelle maison
» Mouchou petit caniche noir tout mimi né en 2009
» titi, petit caniche noir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Info-Perroquet :: Apprentissage des propriétaires :: Les espèces-
Sauter vers: