Forum de discussion
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La PODODERMATITE (ou BUMBLE FOOT)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CarineB

avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 36
Localisation : Québec

MessageSujet: La PODODERMATITE (ou BUMBLE FOOT)   Lun 10 Mai - 22:25

La Pododermatite
(Bumble Foot, plaie de patte)

La plaie de pieds, plus communément appelée " bumble foot ", est une atteinte de l'intégrité de la peau située à la plante du pied ou sous les orteils de l'oiseau. L'altération peut aller de la simple rougeur à l'ulcération majeure amenant une nécrose des téguments. Lorsque non-traité, il peut y avoir une dégénérescence allant jusqu'à l'atteinte de l'os et une septicémie possible.

L'affection peut se produire à tout âge. Les oiseaux obèses et inactifs sont particulièrement susceptibles de souffrir de pododermatites. Ce problème survient aussi quand l'hygiène de la cage et des perchoirs ne sont pas adéquats. Même si la cause la plus souvent rencontrée est la station prolongée sur des perchoirs inadéquats, d'autres causes peuvent être à l'origine du " bumble foot ". Parmi celles-ci, on rencontre le traumatisme physique, occasionnant d'emblée une blessure aux pieds ou entraînant une mauvaise posture de l'oiseau. Une alimentation pauvre en protéines et en d'autres nutriments essentiels peut également rendre les tissus plus fragiles et amener une régénération des cellules moins efficace.

La prévention se fait en offrant une alimentation adaptée selon l'espèce tout en tenant compte de la dépense énergétique de l'oiseau.

De plus, la cage devrait être meublée d'au moins trois perchoirs de textures et de diamètres différents. On évitera de mettre les perchoirs lisses de type goujon ainsi que les perchoirs de type abrasif en hauteur afin de s'assurer que l'oiseau n'en fasse pas ses perchoirs préférés. Idéalement, les perchoirs de branches naturelles offrant une bonne adhérence et un diamètre inégal seront priorisés en hauteur. Pensez aussi à varier les perchoirs dans les airs de jeux.

Traitement : Il est recommandé de recouvrir les perchoirs de Vet Wrap. L'effet plus moelleux que procurent les perchoirs recouverts aide à soulager la douleur en diminuant la pression. Une hygiène rigoureuse de l'environnement immédiat de l'oiseau est recommandée. Il va sans dire que dans les cas où les pattes seraient irritées, il vaut mieux retirer les perchoirs thérapeutiques (de "ciment"), ceux ci ne devraient pas être installés à des endroits ou ils seront utilisés trop souvent de toute façon, car un usage trop fréquent peut causer des irritations. Les perchoirs de tailles trop uniformes et trop lisses concentrent la pression du pied au même endroit en tout temps. Les perchoirs de plastique n'offrent aucun avantage.

L'oiseau doit être vu par un vétérinaire aviaire qui sera en mesure de déterminer le traitement approprié selon la gravité de la plaie.

Les symptômes ne sont pas nécessairement apparents dès le début. L'oiseau évite d'utiliser une patte, a du mal à se poser, à se percher, ou à se tenir solidement avec ses pattes. Le dessous des pattes est rouge et la peau ne semble pas écaillée comme à l'accoutumée, mais plutôt distendue.

Une peau qui a craquelée et s'est abimée est plus sensible aux bactéries, ce qui peut mener à des infections, surtout si l'hygiène de la cage et des perchoirs est mauvaise. Des abcès peuvent survenir, et dans des cas extrêmes, cette pododermatite peut devenir chronique et mener jusqu'à l'infection des os des pieds.

Des carences en vitamine A peuvent aussi mener à la pododermatite. Privilgiez les légumes verts et orangés afin d'éviter ce déficit Des diètes trop riches en gras et pauvres en calcium sont souvent associées à ce problème. Des oiseaux qui sont souvent malades et dont l'immunité est compromise seront aussi plus sensibles au bumblefoot.

Dans des cas d'irritation légères, on peut avoir recours à des onguents antibiotiques ne contenant pas de stéroïde, comme le Polysporin. Dès que vous voyez que le cas est plus grave ou si il y a de l'infection, il vaut mieux avoir recours à un vétérinaire qui prescrira un antibiotique pour combattre l'infection. Le bumblefoot n'est pas une chose qui doit être prise à la légère, dans bien des cas l'infection peut mettre des mois à guérir et causer des dommages irréparables aux pattes, voir l'amputation d'un doigt.



http://www.freedomflightsparrotrescue.ca/Bumblefoot.html
http://www.exoticdvm.com/birds
http://www.lacolonie-perroquet.com/bumble-foot-la-colonie-accueil.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La PODODERMATITE (ou BUMBLE FOOT)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Traitement Bumble foot
» pododermatite de Mister Jacky
» Où sont passées mes bumble bee?
» Pododermatite... la guérison?
» Prothèse adaptée au foot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Info-Perroquet :: Forum :: Maladies, santé, l'hygiène et soins généraux-
Sauter vers: